#Alcools#Nouveautés

Absinthine Jean Boyer

Alcools

38.00

50 % vol

54.29 €/L

0.70 L

Description

L’Absinthine Jean Boyer est fruitée et légèrement anisée, la note « chartreuse » le relève, faisant de cette Absinthine une boisson fraîche et tonique.

Bouquet : Nez de genièvre et d’amande douce (un des arômes caractériqtiques de la plante absinthe).

Bouche : Bouche suave sucrée amere, note d’amande douce, faicheur de genièvre et de cardamome.Fin de bouche suave et gourmande : une pointe amère très tonique.

Température de consommation : La boire avec un trait d’eau pour le premier mélange puis rallonger selon la soif jusqu’à 7 fois son volume.

Le Conseil du Caviste : La plante d’absinthe est un tonique et un apéritif : c’est aussi un remède utilisé depuis la plus haute antiquité, qui, dosé convenablement, soigne de nombreuses maladies digestives et de la circulation sanguine. Absinthine a le charme séducteur, mais non les dangers des absinthes anciennes.

Composants : Absinthine est élaborée à base d’eau-de-vie de vin tout comme le sont les « absinthes paysannes« . Son bouquet se compose d’anis et d’une « chartreuse » (liqueur préparée à base de plante) de plantes fruitées (menthe, genière, angélique…), mais aussi d’épices (coriandre, cannelle, muscade…). Ce produit est fruitée et légèrement anisée, la note « chartreuse » le relève, faisant de cette Absinthine une boisson fraîche et tonique.

Distillation & Elevage : « Absinthine » est une absinthe (boisson anisée et plante vivace aux vertues tonifiantes). Elle est élaborée à base d’eau-de-vie de vin tout comme le sont les « absinthes paysannes« . Son bouquet se compose d’anis et d’une « chartreuse » (liqueur préparée à base de plante) de plantes fruitées (menthe, genière, angélique…), mais aussi d’épices (coriandre, cannelle, muscade…).

La Propriété : Le secret de nos pastis tient en un mot : le temps. Pour réaliser ses pastis renommés, JEAN BOYER utilise de 20 à 78 plantes et épices. Elles arrivent séchées, sont vérifiées et pesées avant d’être déposées au fond d’un cuvon préalablement couvert d’un sac de macération. En général, les plantes sont d’abord humectées à l’eau froide afin de se réhydrater.
Au bout d’une heure les plantes sont immergées dans l’alcool éthylique à 96%, toujours à froid. L’eau qu’elles contiennent grâce au premier bain facilite l’extraction des arômes et couleurs dans l’alcool. Les macérations s’étalent de quelques heures à quelques jours en fonction du type de plantes et d’épices. Les longues macérations sont remuées 2 fois par jour manuellement avec un râteau en bois. Les arômes les plus frais viennent en premier puis au bout d’un jour ou deux s’exhalent des arômes plus profonds.
A l’issue de cette première étape on soutire le premier bain en le filtrant. Puis ces « teintures » reposent et s’affinent pendant plusieurs mois. Au moment opportun, les différentes teintures et esprits sont assemblés suivant les recettes des pastis pour constituer ce que les liquoristes appellent l’arôme. Puis l’arôme est dilué dans de l’eau et de l’alcool. Les pastis JEAN BOYER sont reconnus pour être très riches : ils comprennent environ 10% d’arômes.

(http://www.jeanboyer.com/Pastis-Absinthe_421.html)

Informations complémentaires

Poids1.43 kg
Catégorie 1 (Type)

Catégorie 3 (Région)

Pourcentage d'alcool

Volume (L)

Description

L’Absinthine Jean Boyer est fruitée et légèrement anisée, la note « chartreuse » le relève, faisant de cette Absinthine une boisson fraîche et tonique.

Bouquet : Nez de genièvre et d’amande douce (un des arômes caractériqtiques de la plante absinthe).

Bouche : Bouche suave sucrée amere, note d’amande douce, faicheur de genièvre et de cardamome.Fin de bouche suave et gourmande : une pointe amère très tonique.

Température de consommation : La boire avec un trait d’eau pour le premier mélange puis rallonger selon la soif jusqu’à 7 fois son volume.

Le Conseil du Caviste : La plante d’absinthe est un tonique et un apéritif : c’est aussi un remède utilisé depuis la plus haute antiquité, qui, dosé convenablement, soigne de nombreuses maladies digestives et de la circulation sanguine. Absinthine a le charme séducteur, mais non les dangers des absinthes anciennes.

Composants : Absinthine est élaborée à base d’eau-de-vie de vin tout comme le sont les « absinthes paysannes« . Son bouquet se compose d’anis et d’une « chartreuse » (liqueur préparée à base de plante) de plantes fruitées (menthe, genière, angélique…), mais aussi d’épices (coriandre, cannelle, muscade…). Ce produit est fruitée et légèrement anisée, la note « chartreuse » le relève, faisant de cette Absinthine une boisson fraîche et tonique.

Distillation & Elevage : « Absinthine » est une absinthe (boisson anisée et plante vivace aux vertues tonifiantes). Elle est élaborée à base d’eau-de-vie de vin tout comme le sont les « absinthes paysannes« . Son bouquet se compose d’anis et d’une « chartreuse » (liqueur préparée à base de plante) de plantes fruitées (menthe, genière, angélique…), mais aussi d’épices (coriandre, cannelle, muscade…).

La Propriété : Le secret de nos pastis tient en un mot : le temps. Pour réaliser ses pastis renommés, JEAN BOYER utilise de 20 à 78 plantes et épices. Elles arrivent séchées, sont vérifiées et pesées avant d’être déposées au fond d’un cuvon préalablement couvert d’un sac de macération. En général, les plantes sont d’abord humectées à l’eau froide afin de se réhydrater.
Au bout d’une heure les plantes sont immergées dans l’alcool éthylique à 96%, toujours à froid. L’eau qu’elles contiennent grâce au premier bain facilite l’extraction des arômes et couleurs dans l’alcool. Les macérations s’étalent de quelques heures à quelques jours en fonction du type de plantes et d’épices. Les longues macérations sont remuées 2 fois par jour manuellement avec un râteau en bois. Les arômes les plus frais viennent en premier puis au bout d’un jour ou deux s’exhalent des arômes plus profonds.
A l’issue de cette première étape on soutire le premier bain en le filtrant. Puis ces « teintures » reposent et s’affinent pendant plusieurs mois. Au moment opportun, les différentes teintures et esprits sont assemblés suivant les recettes des pastis pour constituer ce que les liquoristes appellent l’arôme. Puis l’arôme est dilué dans de l’eau et de l’alcool. Les pastis JEAN BOYER sont reconnus pour être très riches : ils comprennent environ 10% d’arômes.

(http://www.jeanboyer.com/Pastis-Absinthe_421.html)

Informations complémentaires

Poids1.43 kg
Catégorie 1 (Type)

Catégorie 3 (Région)

Pourcentage d'alcool

Volume (L)